De SERENA PUOSI

Chaque retour à Levanto prend de nouvelles couleurs, comme si elle ne voulait pas se révéler toute entière ayant une surprise pour celui qui décide de lui redire bonjour. Ce qui m’a tout de suite touché, ce sont les multitudes de perspectives qui ravissent les vacanciers et les quantités de façons de vivre le village selon ses besoins.

Levanto-1736

En revenant de l’autoroute, Levanto est un zéphyr encastré dans la verdure : la mer brille jusqu’à atteindre la côte et les maisons sont un vrai puzzle coloré prêt à vous recevoir. Les rues du centre sont pour la plupart plates, en excluant la montée vers l’église de Sant’Andrea, indubitable avec ses bandes rayées de pierres blanches et noires, et son château médiéval.

Parmi les rues qui mènent à la mer, l’œil se pose dans les magasins d’où se dégagent des parfums de focaccia et de bonnes choses, et soudain il devient impossible de continuer à marcher sans acquérir un morceau de cette spécialité enviée du monde entier. Cela vaut le coup de faire une petite déviation par la Piazza de la Loggia, où cet édifice médiéval, classé au patrimoine de l’UNESCO, témoigne que dans son passé, la mer était plus surannée : ici les échanges se faisaient sur le quai et avec un peu d’imagination on a l’impression de revenir en arrière et de revivre ces moments de prospérité.

Levanto-1734

Quand la mer est agitée, la plage de Levanto est le paradis des surfeurs, tandis que par un temps serein, elle est idéale pour aller nager et pour un bain de soleil. Je vous conseille de faire quelques brassées et de tourner votre regard vers le village : c’est une palette d’artiste, un hymne à la vie. Au-delà de la plage grouillante, on peut remarquer les villas les plus élégantes entourées de jardins bien entretenus, les barques au repos en attente de la prochaine aventure et le début de la piste cyclable qui longe l’ancienne voie ferrée.

Levanto-1727

Que ce soit à patins, à vélo ou à pied, le chemin qui relie Levanto à Bonassola et Framura traverse des tunnels avec des vues éblouissantes de bleus. Cela pourrait être la promenade avant le coucher du soleil ou la conclusion d’un d’un petit tour plus ample qui traverse les collines. En louant une e-bike, même la montée la plus épouvantable devient un défi à la portée de tous : essayez pour y croire.

Pour ceux qui ont en tête un séjour actif, il y a aussi les chemins qui longent les collines et qui se relient au parc des Cinq Terres, en plus de la possibilité de faire de la plongée et d’autres sports aquatiques. Si par contre, l’idée est de se relaxer, il suffira tout simplement d’étendre sa serviette sur la plage ou s’embarquer en direction du Golfe des Poètes en s’arrêtant dans les différents villages pleins d’éclat, car Levanto est un excellent point de départ pour les Cinq Terres. En pleine saison, un service de navigation passe deux fois par jour et part de l’embarcadère qui se trouve au bout de la plage après les villas colorées. L’alternative est le train et la gare, juste derrière le village, est accessible en quelques minutes à pied.

Levanto-1728

Et puis encore des événements, des fêtes, des promenades, et des occasions pour socialiser : Levanto est un endroit de mer qui semble ne jamais prendre fin, c’est pour cela que chaque retour se conclut par un au revoir.

Serena Puosi a écrit à propos de Levanto également sur son blog “Mercredi toute la semaine”.

Dernières mises à jour
du blog

Lire les articles

Abonne-toi à notre newsletter

Reçois des informations sélectionnées en foction de tes intérets, des mises à jour et des conseils pour mieux profiter de tes vacances.