Par Cabiria Magni

LEVANTO, UN WEEK-END “AVEC VUE SUR LA MER”

Il y a ceux qui disent que nous devrions tous avoir une vie « avec vue sur la mer», moi j’ y ai toujours cru, sans jamais y avoir compris le sens .

Je suis née à Brianza que beaucoup s’amusent à définir avec une nuance qui varie entre le gris des usines et le vert des prés au printemps, où le seul espace pour le bleu est à définir, dissimulé dans le ciel, dans les journées peu nuageuses. Il n’y a pas de grosse différence, il suffit simplement de regarder d’autres couleurs.

Je suis arrivée à Levanto un vendredi soir, avant que le bleu ne laisse sa place au rose au coucher du soleil en se fondant dans la mer. Les jours passés ici m’ont fait réalisé que ma confiance était justifiée : ce bleu fait la différence et vraiment.

Levanto, un weekend "vista mare"

Un verre de vin m’a m’accueillit devant l’hôtel de ville ou loge communale, où jadis les vagues arrivaient, et désormais elles ont cédé leur place à ce qui est maintenant la Piazza del Popolo, (place du peuple) où j’ai retrouvé un groupe de personnes prêt à me raconter cette histoire avec l’enthousiasme que l’on réserve seulement aux endroits du cœur : je les ai écoutés enchantée.

Mon week-end avec “vue sur la mer” a continué avec l’exploration du parc des Cinq Terres, facilement accessible de Levanto en train : samedi a été pour moi une succession de villages que le monde nous envie pour leur façon d’être perchés sur la roche avec une certaine fierté. Je me suis immergée parmi la foule qui restait bouche bée devant une telle splendeur, et je me suis retaillée des moments de totale solitude, en marchant le long de sentiers penchés au flanc des collines, qui offraient des hauteurs, une vue unique sur la côte (si vous avez l’occasion, le morceau de Volastra à Corniglia est très beau et peu fréquenté : je le recommande fortement).

Levanto, un weekend "vista mare"

Le dimanche par contre je l’ai dédié entièrement à Levanto.

J’ai commencé la journée en me perdant dans les ruelles du centre historique et en m’arrêtant pour photographier tous les coins de rue : les bougainvilliers coloraient le ciel  de couleur pourpre et les murs des maisons ressemblaient à des aquarelles encore fraîches. 

Je suis allée à l’église de Sant’Andrea: la façade contrôlait le paysage autour d’elle avec sa précision géométrique, et le gris parfait de sa pierre; un peu plus loin, un escalier entre des rames m’a conduit au Château et devinez un peu? Je me suis retournée et tout d’un coup je me suis retrouvée en face à la mer. Encore une fois, mais cette fois-ci d’en haut. 

Le sentier du château qui mène à la plage est parsemé de petites portes colorées et de portails s’ouvrant sur des jardins fleuris; en descendant j’ai croisé quelqu’un qui était assis sur un petit mur de pierres et qui contemplait le paysage, un autre  qui s’apprêtait à faire une entrée plutôt bruyante dans l’eau, avec la bouée bien disposée, impatiente d’y arriver:  c’est vrai que la mer a une façon différente de parler à chacun, elle est capable d’offrir en même temps un peu de paix ou une bonne dose d’énergie.

J’ai profité aussi bien de la mer que de la terrasse jusqu’à l’heure du déjeuner. Quand je suis rentrée dans une boulangerie pour acheter une focaccia ; avant de partir, le propriétaire m’a salué avec un radieux «bon divertissement»: juste deux mots, mais avec le pouvoir de transmettre la chaleur d’une entière journée.

La journée a continué à pied vers Bonassola, toujours avec la mer à mes côtés, interrompue seulement occasionnellement par des rochers sombres, qui semblaient avoir été mis là pour entraîner les vagues, justement celles qui font de Levanto une des destinations les plus populaires pour les aimants du surf : si vous passez par ici un jour de vent, vous n’aurez pas de mal à voir leurs planches dans l’eau.

Si au contraire, vous arrivez dans une journée dite “bonaccia”,  qui signifie avec la mer calme et sereine, vous n’avez qu’a profiter du reste du spectacle, parce que cela ne manque jamais au rendez-vous!

Cabiria Magni a aussi écrit sur Levanto sur son blog de voyages: Prove di vacanza: un week end tra Levanto e le Cinque Terre

Dernières mises à jour
du blog

Lire les articles

Abonne-toi à notre newsletter

Reçois des informations sélectionnées en foction de tes intérets, des mises à jour et des conseils pour mieux profiter de tes vacances.