Par Simona Sacri

Découvrir Levanto, sa mer, ses environs, son histoire

Beaucoup la considèrent – à juste titre, bien-sur – la porte d’accès aux Cinq Terres.

Mais il y a plus. Ce “quelque chose en plus” que l’on trouve difficilement dans un guide touristique ou dans les classiques itinéraires conseillés, sur ce qu’il faut faire ou ne pas faire.

Cette sensation – soudaine et intense – de se sentir comme à la maison, un sentiment que chaque visiteur ressent au fond de lui, m’a accompagné, sans m’abandonner, durant tous ces jours passés dans ce merveilleux coin de la Ligurie et qui s’est transformé à mon départ en une sorte de douce et mélancolie nostalgique.

Scoprire Levanto15

Levanto, c’est l’hospitalité, la mer, les saveurs, l’architecture et beaucoup beaucoup d’histoire.

C’est le sourire de ses habitants, la gentillesse des gens qui m’indiquent un chemin, les teintes vivaces et les décorations de ses anciennes et fascinantes demeures, le labyrinthe des ruelles qui grimpent jusqu’aux hauteurs, le son doux des clochers de ses vieilles églises.

Levanto, c’est le soleil qui réchauffe la peau et le bruit soudain et fort des vagues, celles qui plaisent tant aux surfeurs qui viennent ici de tous les coins du monde pour les “chevaucher”.

Levanto, c’est l’odeur de la mer et sa saveur qui arrive jusqu’à la table, le parfum d’une focaccia à peine défournée, l’accueil et l’authenticité d’un petit bijou typique italien.

Découvrir Levanto: itinéraires

Je repense à la variété des parcours et aux itinéraires thématiques capables de satisfaire le visiteur le plus exigeant et je me retrouve, comme par enchantement, à marcher dans les rues du bourg antique en suivant le sentier qui monte par la colline, jusqu’à la place pittoresque de l’église de San  Andrea et ensuite plus haut jusqu’aux murs de l’ancien Château de San Giorgio.

Distraite par le son d’une cloche lointaine, je redescends jusqu’à la Loge médiévale (Loggia medievale) et de là,comme hypnotisée par le son incessant, je remonte vers l’Oratoire de San Giacomo. Je poursuis en montant et descendant à travers une série de ruelles pittoresques qui se croisent et révèlent parfois leurs secrets, quelques fragments de la vie passée qui renvoient à un lointain Levanto.

En suivant les couleurs et les décorations originales des demeures de la Via Garibaldi du XVIIIe siècle, je me retrouve dans une petite chapelle derrière la Piazza Cavour, (place Cavour) dans l’antique Oratoire de Saint Rocco. C’est à cet instant même qu’assise, pendant que j’observe le crucifix magnétique en bois, je perds la notion du temps.

C’est le matin, un matin limpide de début mai. Je décide de parcourir le chemin n.1 vers le sud, en direction des Cinq Terres. L’air est frais et le soleil est bien élevé, le chemin grimpe par la montagne en m’offrant des paysages sur la côte à me couper le souffle et peu après, des traites vers l’intérieur, une sorte de bois magique composé de rochers, de branches et de troncs sur lesquels la lumière filtre par faisceaux.

La surprise vraiment appréciée me l’offre Punta Mesco avec une vue mémorable sur Monterosso, sur Vernazza, puis encore sur Corniglia, Manarola et enfin sur Riomaggiorele petit paradis des Cinq Terres.

La fatigue ne m’empêche pas de flâner dans le centre historique de Monterosso et pour en finir je me concède une pause régénérante sur le bord de mer avec de la focaccia à peine défournée, avec des tomates cerises, de la salade roquette et du stracchino (un fromage typique à étaler, très bon sur les pizzas aussi)  …. J’arrive encore à me souvenir de sa saveur.

Comme si j’étais en train de dérouler les instantanés d’un vieil appareil photo, je change soudainement de scénario et je me retrouve à marcher sur le bord de mer de Levanto au coucher du soleil, il fait presque nuit, le vent se leve tout d’un coup et avec lui de grandes vagues à l’horizon … Je m’éloigne malgré moi, c’est l’heure du dîner, un typique repas ligure. Je me souviens encore du parfum des trenette aux fruits de mer (une spécialité de pâtes de la région) dégustées à quelques pas de la mer et des lumières des Villas de la promenade de la « Pietra » qui se reflètent sur l’eau.

C’est encore le matin, et je marche – cette fois vers le nord – en suivant la côte et en empruntant l’ancienne voie ferrée du XIXe siècle jusqu’à Bonassola, et puis ensuite Framura.

Une série de petits tunnels et des vues spectaculaires sur la mer, et sur de petites criques, des maisons sur les rochers et des plages … l’eau est cristalline, le ciel clair, et une envie folle de plonger, mais malheureusement le temps me manque.

Je sais déjà que je reviendrai.

Découvrir Levanto : Conseils

Levanto est toujours une bonne idée.

Que ce soit pour un bref, un intense week-end ou pour un long et régénérant séjour. 

Dans la tiédeur embrassade des senteurs du printemps, au cœur de l’été chaud et luxuriant de la Méditerranée, dans les couleurs vives et étonnantes de l’automne ou dans la magie d’un hiver quelque peu rigoureux.

Emporter avec vous un habillement décontracté et des chaussures confortables, choisissez un hôtel central et oubliez -au moins jusqu’à votre départ- votre voiture au parking.

Levanto saura vous surprendre de mille manières, et vous fera revenir.

SIMONA SACRI A ÉGALEMENT ÉCRIT SUR SON BLOG DE VOYAGE : “Weekend a Levanto: impressioni, spunti e consigli per la visita

Dernières mises à jour
du blog

Lire les articles

Abonne-toi à notre newsletter

Reçois des informations sélectionnées en foction de tes intérets, des mises à jour et des conseils pour mieux profiter de tes vacances.